Relinter : Histoire du Monde contemporain

Éléments de mise en place du Monde Contemporain
depuis la moitié du XXème siècle

La Chine 

Document accessible sans abonnement en deux parties en cliquant ici


Hong Kong



Shangaï

  • 17 millions d'habitants, plus de 20.000 chantiers et 120 gratte-ciel de plus chaque année, la mégalopole chinoise affiche sans complexe son ambition : devenir la plaque tournante de l'Asie
  • Ville de naissance du parti communiste chinois en 1921, Shangaï¨est un centre économique de première grandeur qui compte pour 16% de la production industrielle nationale, avec seulement 1,5% de la population.
  • Son obsession était de coiffer Hong Kong, avant son retour à la Chine, et cette énorme machine dont les plus gros investisseurs viennent de Hong Kong, du Japon, des USA, de Taîwan et de Corée du Sud, cette énorme ville tentaculaire aux 10 millions de vélos a décidé de doubler sa surface avec la ville nouvelle de Pudong, ( 520 Km2) soit la taille de la ville Etat de Singapour



les Zones économiques speciales de la Chine du Sud

  • * en 1995, à l'interieur d'un Extrême-Orient en pleine expansion, la Chine a atteint un objectif peu banal : réduire sa croissance aux alentour de 10% au lieu des 13% qu'elle affichait depuis 1992
  • * la raison de cet emballement de l' économie chinoise est directement liée à ses ZES , cinq Zones Economiques Spéciales en Chine du Sud-Est créées à l'initiative de Pekin au début des années 80 ,dans le cadre du programme des "quatre modernisations" , des sortes de zones franches où les Chinois sans retenue experimentent les modes de gestion des occidentaux.
  • * outre Shenzen, dans la province de Canton, il y a Zhuhai, Shantou ,l'île de Haïnan, Xiamen ... au total deux provinces, le Guangdong, et le Fujian parties de rien et dont le PNB/habitant dépasse aujourd'hui largement la moyenne nationale (respectivement +70% et + 45% )
  • * régions attardées il y a une quinzaine d'années parce que dépourvues d'industries lourdes à la manière socialiste, le Guangdong et le Fujian ne sont pas entravées par les énormes problèmes de reconversion qui se posent à certaines autres régions . Avec l'ouverture qui a accompagné la réforme, elles bénéficient en outre de leur situation géographique (près de Hong Kong et en face de Taïwan ) à proximité de la dynamique économique du Sud-Est asiatique.
  • * sur les 175 milliards de francs d'investissements étrangers effectivement réalisés en Chine en 1994, le Guangdong et le Fujian en ont absorbé plus de 40% grace d'une part à l'active diaspora chinoise du Sud-Est asiatique (60%des investissements en Chine ) et (après un détour par Hong Kong pour sauvegarder les apparences ) de l'afflux de capitaux taïwanais
  • * mais cette explosion régionale du capitalisme sauvage dans une Chine qui conserve le paradoxe d'une économie planifiée et qui dénie le droit à la démocratie ne va pas sans poser d'énormes problèmes : disparité du niveau de vie important inter province (rapport de 1 à 4 du PIB/habiant entre la plus pauvre, le Guizhou, et le Guangdong ) provoquant un exode rural massif, une urbanisation champignon, une pollution accrue, la delinquance , la corruption la fraude fiscale....
  • *en attendant l'évolution, voire la révolution du régime, sur le plan politique et économique, les deux provinces qui disposent d'un vis à vis direct avec le capitalisme du Sud-Est entendent s'affirmer comme le fer de lance de la puissance chinoise émergente.

Google
  Rabac.com   

>>->>

  • Si vous êtes arrivé à cette page sans passer par le portail et pour une meilleure navigation
    cliquez ici

    Version "Abonné"
    cliquez ici
  •   

      size="2" face="Verdana"> 

    Achetez vos minutes de communications téléphoniques sur Internet
    et diminuez notablement votre facture

  •